AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une soirée dans un désert - LIBRE

Aller en bas 
AuteurMessage
Kayla V. Kiarsen

avatar

1. Messages : 58
2. Date d'inscription : 13/04/2009
4. Humeur : angélique
5. Vrai Nom : Khavaquiah
6. Song : Pet boy - Kgb

|| Your hidden side ||
1. Race: Rebels
2. Pouvoirs: apaise et calme à son contact & sentir la force d'un lieu
3. Relationships:

MessageSujet: Une soirée dans un désert - LIBRE   Jeu 23 Avr - 17:41

    Tranquillité. Tranquillité... Ce mot résonnait dans sa tête depuis plus d'une heure. Le corps de Kayla demandait du calme. Pourtant, il continuait de travailler. Après le travail, Khavaquiah voulait plonger dans la recherche de cette enfant. Elle ne le cherchait pas pour le mettre dans un des camps, non, elle voulait le trouver pour qu'il arrête cette guerre. Et aussi qu'il ne tombe pas du mauvais côté. Ou du bon côté. Il devait être neutre, c'était la meilleure solution. Tout ce qu'elle attendait du messie c'est qu'il ne tombe pas entre les mains des deux races supérieures et qu'il stoppe la bataille. Pas compliqué, n'est-ce pas ?

    Kayla avait les jambes qui commençaient à fatiguer. Elle était debout depuis... Un petit coup d'oeil à l'horloge lui apprit qu'elle était debout depuis cinq heures. Elle avait l'habitude mais c'était tout le temps la même chose en fin de journée. Elle retourna derrière le comptoir et adressa un sourire au client qui buvait sa boisson. Celui-là était un habitué du bar. Il venait pratiquement tous les jours et à chaque fois, elle lui servait la même chose. L'ange s'appuya contre le comptoir et fixa l'horloge. Après sa dernière heure de la journée, elle rentrerait chez elle. Ce gamin avait près de vingt-cinq ans. Il devait donc passer ses soirées en boîte de nuit, non ? C'était bien cela que faisait les adultes à cet âge. Elle s'était renseignée. Ou plutôt avait étudiée. Voilà donc ce qu'elle ferait de sa nuit : écumer les bars, et les boîtes de nuit. Avec son pouvoir de sentir l'ambiance d'un lieu, elle pourrait le trouver. Enfin, sûrement. Elle ne savait pas ce qu'elle devait chercher. Serait-ce une ambiance maléfique qu'elle devra sentir ? Ou une ambiance bénéfique ? Il y avait encore l'ambiance neutre. Elle misait surtout sur cette dernière. Ce garçon n'avait pas dû encore faire son choix. D'après ce qu'elle savait, ni les anges ni les démons n'avaient mit la main dessus. Elle avait encore toutes ses chances. Donc, elle visait l'ambiance neutre dans des boîtes de nuit et des bars. Le seul problème qu'elle rencontrait était que dans les lieux susceptibles d'être fréquentés par le messie, il y avait d'autres personnes qui dégageaient des ondes négatives ou positives. Ce qui posait réellement problème.

    La clochette de la porte retentit. L'air perdu dans ses pensées disparut du visage de Kayla. L'ambiance venait de changer légèrement. Elle baissa les yeux sur le nouveau client. Comme elle l'avait sentit, il était énervé. Il alla s'assoir près d'elle, au comptoir. Elle le fixa avant de lui demander ce qu'il souhaitait d'une voix polie.


    - Une vodka.


    Il lui avait répondu d'un ton sec. Khavaquiah le lorgna. Elle détestait qu'on lui parle sur ce ton. Elle ne fit aucune remarque et lui servit docilement ce qu'il réclamait. Elle posa le verre devant lui et attendit qu'il fasse un geste pour le prendre. Quand il toucha le verre, l'ange mit sa main sur le bras du client. A son contact, son humeur s'améliora. Il esquissa un sourire et la remercia. Elle préfèrait ça. Depuis qu'elle était là, aucune bagarre n'avait éclaté. Le patron était heureux. Il prenait Kayla comme un porte-bonheur. Il n'était pas prêt de la virer.


    Son service était terminé. Elle passa dans son appartement pour prendre une douche et se changer. Elle avait apprit que les femmes mettaient du temps pour trouver la tenue qu'elles mettraient. Elle ne les comprenait pas au début mais quand elle avait vu tous les magasins et tous les vêtements que les êtres féminins de Terre achetaient. Elle les comprit. La jeune femme, elle, se contenta d'un jean et d'un tee-shirt. Elle ne cherchait pas à séduire. Ce n'était pas son but sur Terre, même si elle pouvait le faire. Elle savait que jamais elle ne tomberait amoureuse, l'amour est un sentiment que seul les Humains ont. Et puis, si c'était pour vivre une nouvelle histoire comme celle de Kethar et Annaella et ensuite finir exécuté, elle n'en avait pas spécialement envie. Son rôle sur cette planète, le rôle qu'elle s'était donnée, était celui de retrouver l'enfant.

    Kayla sortit de son appartement. Il ne lui restait que quatre mois pour le retrouver et après, qui sait ce qu'il se passera ? Quand il découvrira ses pouvoirs, il serait bien capable de détruire le monde. Personne ne connait l'ampleur de ses pouvoirs, personne. Il fallait à tout prix qu'elle le retrouve et qu'elle le guide, sans l'influencer. Elle était neutre, si le gamin souhaitait rejoindre un autre groupe, elle le laisserait faire. Même si ça voulait dire, aller à la perte de l'humanité.
    Avant de partir, elle se changea. En fin de compte, elle n'irai pas à sa recherche. Passer ses soirées à fréquenter des endroits bruyants et de gens de mauvaises humeurs lui donnait la migraine. Et puis, elle avait besoin de tranquillité. Elle avait eu l'image du Desert Palm en tête. Bien sûr, des combats s'y déroulaient mais pas tous les soirs. Elle pourrait toujours s'éloigner d'un ou deux battements d'ailes. Elle appela un taxi. Elle aurait pu aller au Heaven Bridge mais trop de tension y règne. Elle faisait son possible pour ne pas y aller. Les rebelles ne sont pas les bienvenus dans ce genre d'endroit.

    Khavaquiah sortit du taxi. Elle lui avait demandé de la déposer à une centaine de mètres du désert. Il aurait trouvé louche qu'une jeune femme aille seule dans un lieu aussi vide. Elle donna de l'argent au chauffeur et attendit qu'il s'éloigne. Le Soleil commençait à descendre dans le ciel. Elle le fixa un moment puis se mit à marcher vers le désert. C'était une grande étendue de sable où elle passait rarement du temps. En y arrivant, elle enleva ses chaussures pour marcher à même le sable. Quand on est tout le temps dans les nuages, on a pas la possibilité de pouvoir sentir autre chose que la fraicheur des cieux. Là, elle pouvait sentir la chaleur du sable. Elle marcha sur quelques mètres. Le vent s'était levé. Elle s'installa en tailleur sur une dune de sables. De là, elle pouvait voir le soleil se coucher. Elle ferma les yeux. Elle était en paix avec elle-même. Le temps était figé. Elle pourrait rester longtemps ainsi. L'ange rouvrit les yeux et scruta l'horizon. Le soleil était de plus en plus bas au fur et à mesure que le temps passait Les rayons du soleil faisait briller ses cheveux qui devenaient presque blonds. Il pouvait bien y avoir une explosion, elle ne bougerait pas d'un cil. Elle se laissa emporter par le flot de ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimy C. Gramer

avatar

1. Messages : 21
2. Date d'inscription : 04/05/2009
4. Humeur : Bad mood
5. Vrai Nom : Apollyon

|| Your hidden side ||
1. Race: Démon
2. Pouvoirs: Aimy peut en un regard détruire tout ce qu'elle désire, mais elle peut aussi faire souffrir les êtres humains avec ce dernier. Maux de tête, hallucinations, colère, confusion, perte de logique peuvent être des symptômes de son emprise.
3. Relationships:

MessageSujet: Re: Une soirée dans un désert - LIBRE   Mar 19 Mai - 14:11

    Bien que le temps était plutôt maussade, Aimy regardait la pluie tombait avec cet air affuté qu'ont les loups lorsqu'ils chassent une proie. Assise sous un arrêt de bus, seule, elle attendait que quelque chose veuille bien se passer. Personne ne pouvait le savoir, mais les journées étaient longues pour un démon quand il n'avait rien à faire. Vingt-quatre heures, Mille quatre cent quarante heures à tuer, sans dormir, sans boire, sans manger, juste à attendre. Ce fut ainsi, qu'Aimy vit passer le cinquième bus de la journée avant de se décider enfin à en prendre un. Elle se leva et fit signe au chauffeur de s'arrêter de la même manière que toutes les autres personnes qu'elle avait croisé. Elle monta dans le car et resta à l'affut de la moindre occupation. Elle aurait pu faire exploser le bus avec elle à l'intérieur, mais ça n'aurait pas été très drôle, surtout lorsqu'elle remarqua qu'elle était seule.

    Se résignant, elle alla s'asseoir sur un siège dans le fond, puis posa son regard sur la route. Les yeux dans le vague, elle avait cette étrange impression que cette journée allait être très longue et ennuyante. Elle aurait pu se rendre au garage et travaillait mais le cœur n'y était pas. Aimy avait besoin de distraction, de manière à enfin refouler cette souffrance au fond d'elle. Elle apparaissait très rarement mais elle devenait omniprésente depuis que cet ange avait usé de son influence sur elle. C'était pire qu'un poison, il s'infiltrait dans ses veines, se mélangeait à son propre sang, et la rendait morose.

    Elle n'avait aucune idée de la direction que venait de prendre le bus et c'était peut être mieux ainsi. Pendant plusieurs heures, elle resta seule, assise au fond du car, à ruminer sa vengeance mais aussi à attendre désespérément que quelqu'un monte dans ce fichu bus mais décidément même la pluie n'avait pas réussi à y faire entrer des passagers. Déçue, elle descendit finalement lorsque le chauffeur lui fit remarquer qu'ils étaient arrivés. Son regard se posa sur l'horizon et elle crut reconnaître le désert qui prolongeait la ville de Bethléhem. Elle était donc en dehors de la ville … Soupirant, elle emprunta un des chemins sinueux même si la lune venait de prendre son règne sur le soleil. Mais elle en arriva très vite à son extrémité. Pourtant elle continua à avancer sur le sable fin.

    Aimy se doutait pourtant qu'elle ne croiserait personne, elle n'avait croisé personne de toute sa journée alors une heure de solitude de plus ou de moins, ça ne changerait plus grand chose dans son ennui profond. Mais elle trouva tout de même à se distraire en faisant s'élever quelques grains de sables à l'aide de ses yeux et à les confronter au vent. C'était une sensation bizarre de pouvoir contrôler à sa guise ce qui devait être détruit. Une sensation étonnamment plaisante que de sentir une douleur s'évanouir à l'aide d'une autre. Vaincre le mal par le mal, il n'y avait décidément que ça de vrai pour un démon. C'est alors, que son regard se posa sur une silhouette au loin.

    A vue d'œil, elle pouvait clairement déterminer qu'elle n'aimait pas cette silhouette car en effet, elle ressentit bien clairement la présence d'un ange. Après tout, quel humain un peu censé d'esprit voudrait venir s'aventurer dans un désert à une heure si tardive. Bien qu'elle n'avait plus la notion du temps, elle savait clairement distinguer le jour de la nuit. Elle s'avança sans beaucoup de discrétion et se posta à quelques mètres d'elle. Jambes tendues, bras croisés, elle pencha sa tête sur le côté, laissant tout de même ses quelques mèches de cheveux cachés ses yeux. Elle huma l'air frais et l'odeur de l'ange avant de déclarer sur un ton mielleux doublé d'ironie. "Tiens, tiens, tiens, quelle bonne surprise … Est ce que les anges se réuniraient-ils ce soir ?" Elle détourna le regard quelques secondes pour constater que personne ne s'y trouvait à moins d'un kilomètre à la ronde. "On dirait bien que ce ne sera qu'entre toi et moi ce soir, un bon vieux combat à la loyale … ou pas !" Elle passa sa langue sur ses lèvres et décroisa ses bras pour les laisser tomber le long de son corps puis fut prise d'un rictus. Elle découvrit ses yeux d'un mouvement de tête et fit exploser la dune, pour ne laisser place qu'à une fine étendue de sable. Dérangeant le repos de l'ange. Ses doigts se refermèrent dans sa paume de main et elle plissa ses yeux de façon à distinguer plus clairement la silhouette. Elle la reconnut immédiatement et n'en fut que plus ravie. "Intéressant, voilà justement l'objet de mes tourments. Reste à savoir qui aura le premier coup, toi ou bien moi ?" En effet, le premier coup était toujours décisif lors d'un combat entre un ange et un démon, surtout en ce qui concernait leurs deux pouvoirs respectifs.


Dernière édition par Aimy C. Gramer le Dim 24 Mai - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayla V. Kiarsen

avatar

1. Messages : 58
2. Date d'inscription : 13/04/2009
4. Humeur : angélique
5. Vrai Nom : Khavaquiah
6. Song : Pet boy - Kgb

|| Your hidden side ||
1. Race: Rebels
2. Pouvoirs: apaise et calme à son contact & sentir la force d'un lieu
3. Relationships:

MessageSujet: Re: Une soirée dans un désert - LIBRE   Jeu 21 Mai - 16:41

    Kavaquiah aurait pu rester dans cette position encore longtemps si cette présence maléfique n'était pas apparu. Elle la reconnaissait pour l'avoir côtoyer à plusieurs reprises. Comme toutes les présences démoniaques, elle n'annonçait rien de bon. Mais ce démon là était encore pire. En la ressentant, l'ange ouvrit les yeux. Au lieu de bouger, elle resta assise dans la même position. Elle attendrait que le premier coup frappe. Avec n'importe quel démon, elle pouvait avoir facilement le dessus si seulement elle pouvait le toucher. Le problème avec ce démon, Appolyon, c'était qu'à force d'utilisation de son pouvoir, le démon avait réussi à trouver une faille dans ce pouvoir et donc de parer l'attaque pendant quelques secondes. Sans pouvoir se l'avouer, Kayla commençait à appréhender chaque rencontre. Elle ne savait jamais si ce démon avait décuplé ses pouvoirs. Si c'était le cas, elle ne pourrait plus la calmer et mettre fin aux attaques. Elle se refusait d'avoir peur, même si c'était le cas. Qu'elle doute en ses capacités était ce que voulait la démone. Elle ne pouvait pas le lui montrer.

    Le démon approchait de plus en plus. D'ailleurs, celui-ci ne prenait même pas la peine d'agir avec discrétion. Kavaquiah ne bougeait toujours pas. Elle la ressentait de plus en plus près. Elle arrivait à évaluer sans grande précision où Appolyon se situait, derrière elle. Il ne tarda pas à s'arrêter et à parler. C'est seulement quand le démon de la destruction utilisa son pouvoir qu'elle bougea. Le démon fit exploser une dune qui se trouvait près d'elle. Kayla tourna simplement la tête vers ce qui avait été une dune de sable et qui était maintenant qu'un terrain lisse de sable. Jusqu'à maintenant, elle n'avait pas fait attention à ce qu'Aimy racontait. Après quelques secondes de silence, l'ange se mit debout sur ses jambes. Si il y avait combat, elle aurait plus facile pour réagir en étant debout qu'assise. Elle pivota sur ses pieds pour faire face au démon. Kavaquiah était peut-être une ange rebelle, elle n'en restait pas moins un ange. Et ange de la paix. Comme on pouvait s'y attendre, elle ne combattrait pas. A part si elle en était obligée. Elle fixa longuement son ennemie.

    Entre elles deux, c'était une longue histoire. Elles ne se connaissent que depuis qu'elles sont sur Terre. Il est bien connu que les démons souhaitent semer le trouble et le chaos sur cette planète. Les anges sont connus pour leurs calme et leur manière de se la jouer Peace&Love. La bataille n'est pas un mot qu'on entend beaucoup sortir de la bouche d'un ange. Pour Kavaquiah, c'était un démon de plus sur la planète. Pourtant ce démon, était toujours à l'affut de la moindre façon de la combattre. Elle s'en lassait à force. Heureusement pour Kayla, elle avait la possibilité de calmer quiconque. Un atout pour l'ange car les pouvoirs Aimy était redoutable. Elle savait la haine que ce démon lui portait. Elle parla distinctement et calmement.


    « Est-ce que cela sert à quelque chose que je tente de te persuader d'arrêter de te battre ? Tu connais toutes les possibilités qui se présentent à toi. Tu peux de rebeller contre ton ordre. Des anges l'ont fait. Ainsi que des démons. »

    Kavaquiah savait que c'était peine perdue. Cela ne marcherait jamais. On ne change pas un démon avec de belles phrases. Elle avait déjà songé à utiliser son pouvoir pour la ranger de son côté mais cela n'aurait pas été bien. Ce genre de choix devait être prit dans son état normal et pas sous influence. Elle fit quelques pas pour se rapprocher de ce démon. Le but premier serait de se rapprocher le plus d'elle pour pouvoir la toucher. Elle stoppa dans son avancement. En se rapprochant de trop, elle allait éveiller la méfiance du démon. Celle-ci devait déjà se douter de ce qu'elle avait en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimy C. Gramer

avatar

1. Messages : 21
2. Date d'inscription : 04/05/2009
4. Humeur : Bad mood
5. Vrai Nom : Apollyon

|| Your hidden side ||
1. Race: Démon
2. Pouvoirs: Aimy peut en un regard détruire tout ce qu'elle désire, mais elle peut aussi faire souffrir les êtres humains avec ce dernier. Maux de tête, hallucinations, colère, confusion, perte de logique peuvent être des symptômes de son emprise.
3. Relationships:

MessageSujet: Re: Une soirée dans un désert - LIBRE   Sam 23 Mai - 14:37

    Kayla et Aimy. Une relation qui dès le départ était voué à l'échec. Un ange et un démon ne pouvait se lier d'amitié, c'était écrit d'avance. Depuis des siècles, une guerre ancestrale avait débuté et Aimy n'avait en aucun cas l'intention de la stopper si les démons n'en étaient pas les vainqueurs. La seule devise qu'elle avait gravé en elle était et resterait : « Dieu vaincu deviendra Satan, Satan vainqueur deviendra Dieu. » Elle ne vivait que dans l'attente d'une mise en place de sa devise et elle était persuadée qu'elle n'était pas le seul démon à vivre à travers elle. Mais pourtant, elle ne suivait pas à la règle les ordres imposés par Lucifer. Vraie rebelle, elle agissait toujours comme bon lui semblait depuis 145 ans. Elle en payait toujours le prix fort mais elle n'en voulait jamais à son maître, essayant toujours de comprendre ces faits et gestes. Il était devenue pour elle comme une sorte de deuxième père et même si à ces yeux, elle restait surement insignifiante, elle s'en fichait. Solitaire dans l'âme, elle le resterait pour l'éternité.

    Quand Kayla se releva, Aimy baissa son menton et lui lança un mauvais regard. Ce genre de regard qui vous fait froid dans le dos et qui vous donne plus envie de fuir que de rester. Mais Aimy commençait à connaître Kayla à force de la croiser dans les lieux retirés de Bethléhem. Son pouvoir était un vrai poison, et elle savait parfaitement qu'elle ne chercherait pas à s'enfuir. Bien au contraire, elle essayerait de lui transmettre cette paix intérieure qu'elle adulait. Le réel enfer selon Aimy. Mais elle calcula chacun de ces gestes et recula d'un pas à chaque pas qui les rapprochait. Puis un rictus reprit de nouveau possession de ses lèvres à l'entente des paroles de l'ange. " Toujours le même discours ! Pourquoi être un démon ? Pourquoi ne pas aduler Dieu ? " dit-elle avec toujours autant d'ironie dans la voix mais cette fois ci, une lassitude se faisait clairement sentir. " On pourrait presque croire que vous récitez vos leçons comme de bons soldats. "

    Aimy se retourna puis regarda l'horizon avec une flamme dans le regard. Plusieurs grains de sable recommencèrent à s'envoler au loin. Aimy n'avait pas l'intention de se dépêcher, elle avait ruminer sa vengeance toute la journée, et s'était rongée les ongles jusqu'au sang à cause de cette souffrance intérieure qu'avait crée Kayla lors de leur dernière rencontre et elle comptait bien s'en débarrasser. Doucement, elle tourna la tête vers elle et esquissa un sourire. " Qu'est ce que vous pouvez être lâche ! Seulement, mon choix a déjà été fait. " Elle se retourna et leva une main pour propulser Kayla sur la colline. Aucun pouvoir ne provenait de sa main, évidemment, seul son regard lui suffisait mais un démon protégeait toujours ses arrières et c'est ce que faisait Aimy. Elle répliqua ensuite, se rapprochant peu à peu de Kayla. " Je suis dans le camp de Lucifer et ce choix est irréversible ! "

    Aimy ne se rappelait pourtant plus de la façon dont elle était devenue un démon, mais même si elle n'en connaissait pas la raison, elle savait qu'elle avait fait ce choix en tout état de conscience, et qu'elle avait eu ses raisons au moment fatidique. Aucun ange ni être humain ne pourrait lui faire changer d'avis, surtout têtue comme elle était. En se rapprochant, Aimy prit garde de laisser une distance de sécurité entre elles, elle posa alors son regard sur l'ange attendant qu'il daigne projeter son regard dans le sien de façon à pouvoir la manipuler. Mais en attendant, elle continua à chercher des réponses. " Mais la réelle question serait plutôt, pourquoi tu ne crois même pas en tes propres paroles ? Dieu serait-il devenu si insignifiant pour toi ? " Elle leva un sourcil et souffla bruyamment, avant de faire de nouveau exploser une dune.

    Une fois de plus, elle s'attaqua à la nature. Mais ses gestes étaient tous contrôles les uns à la suite des autres. Elle voulait se faire passer pour une faible aux yeux de Kayla, une faible infantile qui ne jouait qu'avec son pouvoir en s'attaquant aux autres. Mais ce n'était qu'un mirage dans un désert, car en effet, chacun de ses gestes étaient tous contrôles les uns à la suite des autres. Désormais elle attendait seulement de pouvoir créer la plus grande confusion dans son esprit. Une confusion qui allait lui faire perdre son calme et sa paix intérieure, tout comme elle avait réussit à effacer sa haine et sa colère en faisant resurgir de nulle part cette souffrance inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une soirée dans un désert - LIBRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une soirée dans un désert - LIBRE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdu dans le désert !
» Sauvetage dans le désert [PV Jake & Blaid]
» Un squelette dans le désert (Jour VI - Walnut Grove)
» Hercules ~ Comme un pingouin dans le désert
» RP LIBRE. Soirée dans la boîte de l'hôtel. Jour 5.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Awakening Sanctuary :: ¥ Out of Walls ¥ :: † Desert Palm †-
Sauter vers: