AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Another Hole in the Head { Dakota }

Aller en bas 
AuteurMessage
Liam A. Sallinger
Admin
avatar

1. Messages : 277
2. Date d'inscription : 29/03/2009
4. Humeur : Douloureuse
5. Vrai Nom : Asaliah
6. Song : Crawling - Linkin Park

|| Your hidden side ||
1. Race: Ange déchu
2. Pouvoirs: Télépathie (lire dans l'esprit des gens et influencer leurs pensées)/ Empathie (ressentir et influencer sur les émotions des gens)
3. Relationships:

MessageSujet: Another Hole in the Head { Dakota }   Jeu 16 Avr - 2:03


DAKOTA PARKER &
LIAM SALLINGER



Liam était resté trois jours dans son appartement, mais même là, il n'arrivait pas à éviter tous les contacts humains et ce que cela engendrait pour lui. En effet, même à travers les parois en briques, il ne parvenait pas à endiguer ce flot constant d'émotions qui le submergeait, et qui le laissait à la limite de la folie. Il ne parvenait pas non plus à contenir ce sourd bourdonnement assourdissant qui, il en avait l'impression lui faisait fondre le cerveau comme de l'acide, dans d'énormes souffrances, qui le laissait toujours à peu près dans le même état, tremblant de fièvre, les jambes sans forces, et un arrière gout amer comme lorsqu'une vague nausée vous parvient sans que vous arriviez vraiment à la faire sortir. Pourtant, dans cet appartement miteux, au mur décrépit, et qu'il était loin d'entretenir ces derniers temps, il obtenait le minimum de répit qu'il désirait, sauf quand à la nuit tombée, il prenait le risque de sortir hors de cet endroit qui était devenu glauque, et quelque peu angoissant, même pour lui.

3h du matin, ou dans les environs. Liam avait décidé de tenter une escapade nocturne, le plus loin possible de cette ville. Bien évidemment à pied, il ne pouvait pas non plus se permettre de faire des kilomètres, mais il avait bien une idée en tête. Le Lehigh Valley Park, un endroit grouillant la journée, mais qui la nuit venu, ressemblait à peu près au désert de Gobi, et qui lui permettrait peut être pour quelques secondes à cette atroce migraine qu'il avait en permanence, comme un énorme trou béant dans son crâne, qui absorbait un flux d'informations, un peu trop perturbante pour ce cartésien de la première heure. Il était loin de pouvoir se douter de la vérité, et n'y croirait probablement jamais ses oreilles.

Il était étendu dans l'herbe fraîche, sur laquelle une petite bruine était venu se déposer, il avait les vêtements qui commençaient à détremper, mais il commençait à retrouver un semblant de paix. Son léger mal de crâne, semblait enfin se dissiper, et la première fois depuis bien longtemps, son bourdonnement quasi permanent semblait s'estomper. Il parvenait enfin à trouver un sommeil, qui finissait par lui manquer terriblement. Pas un humain à la ronde, pour le moment, il se sentait enfin glissait doucement vers ce doux délice réparateur, quand soudain un très léger bourdonnement revint dans son crâne, il se mordit la lèvre jusqu'au sang, et finit par se relever, encore assis dans l'herbe, tournant la tête. Il ne pouvait pas devenir assailli de ses migraines si il était le seul dans le coin, mais rencontrer quelqu'un à une heure aussi tardive dans un endroit comme celui ci n'avait rien de vraiment rassurant.

_________________
There's something inside me
that pulls beneath the surface
Consuming/confusing
This lack of self-control
I fear is never ending
Controlling/I can't seem

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://awakening-sanctuary.forumactif.org
Dakota S. Parker

avatar

1. Messages : 88
2. Date d'inscription : 12/04/2009
4. Humeur : Confused

|| Your hidden side ||
1. Race: Bright Being
2. Pouvoirs: Elle a juste la faculté de se souvenir de ses vies antérieures...
3. Relationships:

MessageSujet: Re: Another Hole in the Head { Dakota }   Dim 19 Avr - 17:32

    Partagée entre le sommeil et l’éveil, Dakota repassa sans cesse cette scène, qui lui ôta la vie la toute première fois. Une ruelle noire, un temps sombre et humide, un couteau transperçant sont bas ventre, des ailes… plus elle revoyait la scène, plus les détails se distinguaient. Elle essayait juste de comprendre, pensant que cela lui donnerait la vraie raison de toutes ses recherches interminables. C’est alors que d’un coup elle se releva en sursaut de son lit, restant assise à regarder dans le vide pendant quelques secondes.
    « Asaliah ! »
    Prononça-t-elle doucement comme si elle avait trouvé la réponse à l’une de ses innombrables questions. Elle se revoyait agonisant dans la ruelle déserte alors qu’un homme se précipitait à son chevet. Elle distinguait bien l’air inquiet et à la fois furieux qui émanait de son visage angélique. Son nom ressortit de sa vision telle une révélation et ne sachant pas quoi en faire, elle se leva d’un pas déterminé et s’habilla sans même faire attention à l’heure tardive. La jeune femme enfila un pantalon, un t-shirt et sa veste en cuir, et se précipita hors de l’immeuble sans même prendre le temps de refermer à clé son appartement.

    Les rues étaient calmes et désertes. Elles croisaient de temps à autres quelques personnes aussi paumées les unes que les autres mais n’y prêtait pas attention. Elle arriva alors à sa destination. La grande bibliothèque universitaire. Malheureusement, le grand bâtiment était fermé. Frustrée de ne pouvoir approfondir ses recherches, Dakota tourna les talons et continua à marcher sans réellement savoir, où ses pieds l’amèneront. Se baladant dans la nuit, elle tenta alors de trouver un lien entre toutes ses morts. La seconde fut moins brusque, puisque dès ses dix ans elle était atteinte d’une maladie rare qui l’arracha à la vie une quinzaine d’années plus tard. Dans ce cas là, il n’y avait personne en cause et elle s’aperçut que la troisième fois non plus.
    Elle ne comprenait pas. Pourquoi alors rêvait-elle sans cesse de sa première vie ? Perdue et confuse, elle releva les yeux et s’aperçut qu’elle venait d’entrer dans le Lehigh Valley Park, le plus grand parc de la ville.

    La jeune femme continua droit devant lorsqu’elle aperçut un homme au loin. Allongé dans l’herbe, seul, il paraissait l’avoir entendu arrivé, bien qu’elle fût très discrète. C’est en s’approchant un peu plus qu’elle cru reconnaître l’homme. Du moins il lui était familier. D’un pas décidé, elle alla à sa rencontre.


    « Tout va bien, monsieur ? »
    Elle se tenait debout au dessus de lui et remarqua que cet homme habitait aussi dans son immeuble. Elle le trouvait d’ailleurs étrange, et voilà une occasion qui se présentait d’une part pour attiser sa curiosité et d’autre part pour se changer les idées. Bien que le nom d’Asaliah n’arrêtait pas de résonner dans sa tête…

_________________

Lost and insecure, You found me, you found me
Lying on the floor, Surrounded, surrounded
Why’d you have to wait? Where were you? Where were you?
Just a little late,You found me, you found me...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vogue.e-monsite.com
Liam A. Sallinger
Admin
avatar

1. Messages : 277
2. Date d'inscription : 29/03/2009
4. Humeur : Douloureuse
5. Vrai Nom : Asaliah
6. Song : Crawling - Linkin Park

|| Your hidden side ||
1. Race: Ange déchu
2. Pouvoirs: Télépathie (lire dans l'esprit des gens et influencer leurs pensées)/ Empathie (ressentir et influencer sur les émotions des gens)
3. Relationships:

MessageSujet: Re: Another Hole in the Head { Dakota }   Dim 19 Avr - 20:55

Bientôt Liam distingua la silhouette qui se dirigeait vers lui, il ne sentait pas la crainte, et c'était assez rare pour qu'il le note, souvent ses airs hagards et quelque peu défait, avait tendance à effrayer les gens, et bien malgré lui, il le ressentait par tous les pores de son enveloppe, combattant la migraine naissante, il leva les yeux de nouveau, pour distinguer qui s'approchait de lui. Le visage ne lui était pas inconnu, il en était certain, mais il mit quelques minutes à comprendre qu'il la connaissait parce qu'il habitait dans le même qu'immeuble que lui, pourtant il aurait juré qu'il avait eu l'impression de la connaitre d'ailleurs.
Il se releva quand elle lui adressa la parole, passa une main dans ses cheveux, les ébouriffant, et ferma les yeux, mais une légère pâleur sur son visage, trahissait son malaise, pourtant dans ce brouhaha, il avait l'impression de pouvoir capter un mot, qui revenait sans cesse, mais ce n'était que folie, on ne pouvait pas lire dans l'esprit des gens sauf si on sortait tout droit d'un film ou d'un livre, ce qui n'était pas son cas. Pourtant ce mot, lui semblait étrangement familier et il n'arrivait pas à se détacher de cette impression.

" Je vais bien." dit il d'un ton mal assuré, il mentait car à vrai dire, il aurait bien ingurgité une bouteille de whisky sur le champ pour faire taire la douleur, les médicaments ne faisaient plus d'effets depuis longtemps.

Il aurait du partir, sans demander son reste, échapper à ce martèlement insoutenable, mais il restait, et la fixait à présent avec un petit air absent sur le visage, ses mâchoires se crispèrent légèrement, et il cherchait ce que voulait dire ce charabia, ce mot sans sens, cela ressemblait à une sorte de prénom bizarre, mais d'où pouvait il le connaitre. Il eut comme un blanc avant que ses lèvres ne lâchent dans un souffle.

" Asaliah, c'est quoi ?" mais ses quelques mots lâchaient dans un murmure, eurent le don de le ramener à la réalité, et de se rendre compte qu'il fixait un peu trop la jeune femme, face à lui. il secoua légèrement la tête, avant de balayer l'air du revers de sa main " Ça va bien."

Il chercha à tâton, d'une main tremblante, le paquet de cigarettes qui tronaient au fond de sa poche de veste, et un léger frisson le parcouru, quand un petit vent, lui fit ressentir l'humidité qui collait à présent à son dos. Il finit par parvenir à ses fins, et porta la cigarette à ses lèvres, puis la flamme légèrement tremblante, qui embrasa le bout dans un petit crépitement. Il inspira une légère bouffée, avant de recracher la fumée sur le côté. Cette jeune femme brune se tenant toujours près de lui, il tentait vainement de contenir cette souffrance, qui l'envahissait. Lui, autrefois si apte à pouvoir approcher les gens, regrettait amèrement d'être devenu cet être incapable du moindre contact humain, sous peine de souffrir.

Et cette femme avait quelque chose qui l'intriguait, instinctivement et inexplicablement, elle lui inspirait une sorte de devoir de protection, pourtant à cet instant précis, elle semblait bien plus à même de se défendre que lui, encore vacillant sur ses jambes, malgré sa carrure.

_________________
There's something inside me
that pulls beneath the surface
Consuming/confusing
This lack of self-control
I fear is never ending
Controlling/I can't seem

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://awakening-sanctuary.forumactif.org
Dakota S. Parker

avatar

1. Messages : 88
2. Date d'inscription : 12/04/2009
4. Humeur : Confused

|| Your hidden side ||
1. Race: Bright Being
2. Pouvoirs: Elle a juste la faculté de se souvenir de ses vies antérieures...
3. Relationships:

MessageSujet: Re: Another Hole in the Head { Dakota }   Dim 19 Avr - 22:08

    L’homme ne mit pas longtemps à se relever. Il scrutait Dakota comme ce n’était qu’une bête de foire. Il avait l’air bien mal en point. Il avait le visage d’une personne malade ce qui inquiéta la jeune femme et l’intrigua par la même occasion. Elle en venait à se demander ce qu’un homme dans cet état faisait allonger en pleine nuit au milieu d’un parc. Sûrement avait-il trop bu. C’est ce qu’elle pensa sur le moment. Aussi avait-il une étrange manière de la regarder une fois de plus. Son insistance la dérangeait légèrement, elle n’aimait que l’on s’attarde sur elle de la sorte parce qu’elle se sentait menacée. Toutefois ce n’étais pas de la peur qu’elle ressentait à ce moment précis mais plutôt une impression bizarre de déjà vu.

    « Vous en êtes sûr ? Vous feriez peut-être mieux d’aller à l’hôpital au cas où. »
    Et oui, lorsqu’on croise un agent de police, il ne faut pas croire qu’il partira sans rien savoir. Et puis Dakota aime aider et surtout c’est une grande curieuse.

    A peine avait-elle terminé sa phrase qu’il enchaîna sur le nom Asaliah. Un air on ne peut plus surpris se dessina sur le visage de la demoiselle. ses yeux s’écarquillaient de plus en plus, chose qui ne passait pas inaperçu, n’importe qui la voyant faire cette tête l’aurait prise pour une folle, elle n’en revenait pas. Comment savait-il ? Lisait-il dans les pensées des gens ? Bien que cela soit peu ordinaire, il n’en était pas moins probable. Sinon pourquoi Dakota se rappelait alors de ses vies antérieures ? Soit ils étaient tous les deux spéciaux, soit il était fou à lier et l’espionnait depuis le début. Réfléchissant un instant, elle supprima cette pensé de son esprit et se concentra sur l’homme en question qui venait de répéter qu’il allait bien, même s’il ne restait que très peu convainquant…


    « Com…ment… avez-vous …? » Elle le scruta à son tour et tenta de s’approcher légèrement de lui.
    « Où avez-vous entendu ce nom ? Est-ce que vous connaissez Asaliah ? … Bien sûr que non, sinon vous ne m’auriez pas demandé ce que c’était. Avez … vous… M’avez-vous entendu le prononcer ? »

    La jeune femme se perdait alors dans des questions autant étranges les unes que les autres. Elle ne voulait pas l’effrayer, encore moins le faire fuir. Elle tentait juste de comprendre. N’ayant pas l’habitude d’être surprise de la sorte, elle ne savait sur quel pied danser. Pourtant Dakota haïssait se sentir faible. Sa dernière question lui mis toute de même un doute en tête. Etait-elle si obsédé qu’elle n’avait pu s’empêcher de le dire à haute voix ? Ne sachant plus réellement où elle en était, elle ferma les yeux un moment, secoua et baissa la tête, puis rouvrit peu à peu ses yeux foncés. Elle se rendit alors compte que tout cela était bien réel et qu’elle n’était en aucun cas en train de rêver.

    Refermant une seconde fois les paupières, elle se repassa cette scène, qu’elle ne connaissait que trop bien maintenant, tentant de savoir s’il lisait bien dans ses pensées. C’est alors qu’elle revit la ruelle sombre, les ailes, le couteau et l’homme… elle étendue à terre se vidant de son sang et lui, Asaliah, tentant de comprendre ce qui venait de se passer…

_________________

Lost and insecure, You found me, you found me
Lying on the floor, Surrounded, surrounded
Why’d you have to wait? Where were you? Where were you?
Just a little late,You found me, you found me...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vogue.e-monsite.com
Liam A. Sallinger
Admin
avatar

1. Messages : 277
2. Date d'inscription : 29/03/2009
4. Humeur : Douloureuse
5. Vrai Nom : Asaliah
6. Song : Crawling - Linkin Park

|| Your hidden side ||
1. Race: Ange déchu
2. Pouvoirs: Télépathie (lire dans l'esprit des gens et influencer leurs pensées)/ Empathie (ressentir et influencer sur les émotions des gens)
3. Relationships:

MessageSujet: Re: Another Hole in the Head { Dakota }   Dim 19 Avr - 22:49

Liam, le regard toujours un peu fiévreux, tirait sur sa cigarette, avec une certaine nervosité, quand la jeune femme posa sur lui, un regard qui lui fit prendre peur, l'espace de quelques secondes, le prenait elle pour un fou ? A vrai dire, il y avait pas mal de chance que cela arrivait, lui même le pensait. Il l'écouta, et se mordit la lèvre inférieur, en lâchant son mégot, elle ne pouvait pas sérieusement avoir penser à cela et qu'il l'ait entendu, c'était strictement impossible, il était bien trop cartésien pour croire à ce genre de choses. Mais la réponse le plus plausible, elle lui offrit, en lui demandant si elle n'avait pas parlé à haute voix, elle devait avoir raison, il ne voyait pas vraiment d'autres solutions, et il allait lui répondre et conclure cette discussion déjà bien trop longue quand un éclair traversa sa tête.

La douleur, si frappante, le fit vaciller, et tomber sur les genoux, tandis qu'il mettait ses mains sur sa tête, il ressentait une douleur violente, qui émanait de la jeune femme, une confusion totale. Il sentit une vague de nausée, l'envahir, et comme ci ses pensées prenaient une forme, il voyait presque des images, encore flou, comme une télé sur laquelle on capte mal, mais des images qui lui semblait terriblement familière, sans pour autant jamais les avoir vu. Il haletait, souffrant le martyr à cet instant précis, un léger filet de sang, s'écoulant de sa narine droite, il parvint cependant par obtenir un black out total. Il n'était pas tombé dans l'inconscience, c'était comme ci, il avait eu l'espace d'une seconde la possibilité de contrôler tout cela, une sensation bizarre, et de courte durée. Il n'avait jamais réussi à maitriser ses migraines jusque là.

Il finit par se relever, encore essoufflé, les douleurs étaient revenus mais de manière moins vive, il commençait à se calmer, mais sa respiration se faisait encore haché.

" Vous ..." commença-t-il, il ne savait même pas vraiment ce qu'il allait dire, il se sentait devenir fou, et il ne comprenait rien. Il voulait juste en finir avec cette douleur et cette vie miséreuse. " Je vais bien " répéta-t-il, comme pour s'en convaincre lui même.

Pourtant poussé par une curiosité qu'il ne comprenait pas lui même, mais comme ci, il entrapercevait un espoir de faire la lumière sur son état, comme ci, il ne perdait pas complètement la raison, comme il le pensait depuis près d'un mois déjà. Il fixa, la jeune femme le regard légèrement hagard...Il posa ses mains sur elle, dans un geste, qui n'avait pas été brusque comme on aurait pu le croire, mais il relâcha rapidement son étreinte. L'espace d'un instant, il garda le silence, allait elle le prendre pour un fou, si il lui expliquait, si il lui disait la vérité. Il sentait le besoin de se confier à quelqu'un, mais il savait bien quel genre de réaction, il aurait pu lui même avoir.

" Liam ... Je m'appelle Liam. Et je ne sais pas qui est ce type dont vous répétiez le nom à haute voix." dit il en se redressant quelque peu, essayant de paraitre, un peu plus sur de lui. Il avait failli se trahir, l'espace d'une seconde, et se retrouver probablement enfermé dans une pièce blanche aux jolis murs capitonnés. Pourtant, il avait envie d'en savoir plus sur cette personne, mais il ne comprenait pas vraiment le pourquoi, et c'était encore plus dur à gérer comme aspect. Il ne voulait pas finir fou, il se trouvait pathétique, lui qui n'avait jamais cru en Dieu, en serait presque venu à faire une gentille petite prière.

" Désolé, de vous avoir importuner ... " commença-t-il, avant de se dire qu'un prénom lui était venu à l'esprit, mais il ne la connaissait pas alors aucune chance qu'il ne connaisse son prénom, aucune chance qu'elle répondes ... " Vous ne vous appelez pas Cassandre ? " Il secoua la tête, non ridicule. Il se souvenait maintenant d'où il connaissait ce nom, une vieille pièce de tragédie grecque, où l'héroïne connaissait une fin tragique.

_________________
There's something inside me
that pulls beneath the surface
Consuming/confusing
This lack of self-control
I fear is never ending
Controlling/I can't seem

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://awakening-sanctuary.forumactif.org
Dakota S. Parker

avatar

1. Messages : 88
2. Date d'inscription : 12/04/2009
4. Humeur : Confused

|| Your hidden side ||
1. Race: Bright Being
2. Pouvoirs: Elle a juste la faculté de se souvenir de ses vies antérieures...
3. Relationships:

MessageSujet: Re: Another Hole in the Head { Dakota }   Mer 22 Avr - 0:40

    Une grimace s’échappa de son visage lorsqu’elle ressenti la plaie de cette défunte vie, le sang dégoulinant de son ventre pour mieux circuler sur le sol. Elle arrivait beaucoup mieux à la supporter au fil du temps. Une légère habitude s’était installée à force de se remémorer, encore et encore, ses visions des plus douloureuses. Elle se souvient encore de chacune des premières fois qu’elle avait vu cette scène. C’était comme ci elle la revivait alors que la douleur était beaucoup plus intense. Au jour d’aujourd’hui, elle avait réussi à enfouir cette sensation au plus profond d’elle pour ne plus avoir à en souffrir.

    Ce n’est que lorsqu’elle reprit conscience, après seulement quelques secondes d’absence totale, que Dakota s’aperçut que l’homme se trouvant en face d’elle s’était écroulé à terre. Le regard fixé sur lui, elle croyait comprendre ce qu’il se tramait. Etait-il réellement comme elle le croyait ? Était-il malade mentalement ? Ou était-ce elle la plus malade des deux ? La jeune femme resta plantée là un moment sans vraiment réagir, lorsqu’elle se rendit compte qu’il souffrait vraiment. En revanche, la cause de son état restait un total mystère, qu’elle comptait bien élucider… Elle voulu alors s’approcher de lui. Un pas, puis deux. Ils n’étaient plus qu’à quelques centimètres l’un de l’autre, cependant Dakota restait tout de même sur ses gardes (instinct de flic certainement). C’est alors qu’il reprit aussi ses esprits et se releva, avec peine, le regard droit dirigé dans celui de la femme.


    « Vous m’inquiétez… »
    Avait-elle balbutié doucement, sans vraiment savoir s’il l’avait entendu.
    A force de répéter qu’il allait bien, Dakota comprit tout le contraire. Il essayait de s’en persuadé lui-même et non elle. Pourtant surprise de sa réaction, elle le voyait s’approcher d’elle mais restait statique. Comme si quelque chose ou quelqu’un lui disait de ne pas bouger. Comme si elle savait qu’elle pouvait lui faire confiance et que rien ne pourrait la menacer, du moins pas lui. Il tendit les mains. Elle sentit les battements de son cœur s’accélérer, mais elle ne bougeait toujours pas d’un poil. Les mains de l’homme arrivèrent sur son visage, ce qui lui provoqua un léger frisson, qu’elle ressenti passer dans tout son corps. Puis il stoppa et comme par dégout retira ses mains.
    Un silence s’interposa entre les deux personnes, Dakota avait toujours le regard fixé sur lui et ne savait que penser de cette situation, de ce moment que l’on pourrait presque qualifier de complice entre ses deux inconnus.

    Il reprit la parole. Enfin, elle pouvait mettre un nom sur ce visage si mystérieux. Puis ses espoirs s’évanouirent peu à peu lorsqu’il lui avoua qu’elle avait bien prononcé le nom d’Asaliah à voix haute. Pourtant, au plus profond d’elle, elle savait que ce n’était pas un hasard. Il y avait beaucoup trop de coïncidences pour que ce soit uniquement le fruit du hasard. Mais elle n’avait pas envie de finir comme dans le passé, enfermé dans un asile de fous parce qu’elle avait osé dire la vérité et ce qu’elle pensait. Ce souvenir était encore bien trop marqué dans sa mémoire…

    Liam s’excusa poliment, ce qui aurait pu lui faire croire qu’il s’apprêtait à partir, mais il resta planté là. Dakota décrocha son regard de l’homme pour le poster à l’horizon, perdu loin des ses pensées. Lorsqu’il l’interpella de nouveau. Voilà une bien drôle de question. Il ne la connaissait ni d’Eve ni d’Adam et pourtant il pensait à un prénom qui se rapprochait que trop de celui qu’elle portait il y a bien une centaine d’années…


    « Cassandre ? Non ! » Repérant l’embarras et la déception du jeune homme, elle enchaina presque aussi vite, qu’elle ne s’en était même pas rendu compte.
    « Mais vous savez j’ai porté pas mal de nom, Dakota, Délila, Portia … et … Cassandra… »
    Elle reporta son regard sur lui. Cassandra datait de sa première vie. Cassandra Lorena Jenkins pour être précis. D’où sortait-il ce prénom, elle n’en avait aucune idée.

    « Dakota Parker ! Et j’aimerais retrouver ce type dont je répétais le nom tout à l’heure »
    Elle lui tendit la main pour accompagner sa présentation, sans grand effet, puis sortit à son tour un paquet de cigarette. Elle tira une tige du paquet mais ne trouva pas de briquet. Elle soupira un coup et se posa sur l’herbe encore fraiche.

_________________

Lost and insecure, You found me, you found me
Lying on the floor, Surrounded, surrounded
Why’d you have to wait? Where were you? Where were you?
Just a little late,You found me, you found me...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vogue.e-monsite.com
Liam A. Sallinger
Admin
avatar

1. Messages : 277
2. Date d'inscription : 29/03/2009
4. Humeur : Douloureuse
5. Vrai Nom : Asaliah
6. Song : Crawling - Linkin Park

|| Your hidden side ||
1. Race: Ange déchu
2. Pouvoirs: Télépathie (lire dans l'esprit des gens et influencer leurs pensées)/ Empathie (ressentir et influencer sur les émotions des gens)
3. Relationships:

MessageSujet: Re: Another Hole in the Head { Dakota }   Ven 24 Avr - 3:51

Liam se sentait stupide, surtout quand la jeune femme, lui confirma qu'elle ne s'appelait pas Cassandre. En même temps, il lui était impossible de connaître son nom, après tout il ne la connaissait pas, même si le sentiment étrange qui l'avait envahi, le tiraillait toujours. Pourquoi cette stupide impression qu'ils étaient quelque part liés, pas qu'il se prenait à penser à la charmer comme il aurait pu le faire à une époque, non tout cela était devenu une préoccupation plus que secondaire, c'était beaucoup plus que son instinct de prédateur qui faisait surface, mais il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus, il tentait juste d'arrêter ce sentiment de surprise et de trouble qui l'envahissait, il savait qu'il n'était pas les siens.

Tout aurait pu rester dans un semblant de conversation normale, si la jeune femme n'avait pas repris la parole, pour dire une phrase qui l'intrigua. Que voulait-elle dire par elle avait porté pas mal de nom, était-elle, une de ses fugitives qui changent d'identité, mais ces pensées distraites et peu cohérente se stoppèrent d'elle même quand la jeune femme, rajouta le dernier prénom. Une coïncidence ? Un hasard ? Ou autre chose ... Il n'aurait pu le dire, mais il commençait à se demander sérieusement si il ne perdait pas complètement la tête, et si elle n'était pas une de ses hallucinations que les fous ont quelquefois pour se sentir moins seul. Après tout, lui qui avait toujours été d'un naturel sociable, il devait l'admettre, la solitude dans laquelle, il s'enfermait depuis près d'un mois, commençai à lui peser sérieusement. Elle finit par se présenter de manière plus officielle, il hésita un instant avant de serrer la main qu'elle lui tendait, et de nouveau cette sensation étrange de déjà vu.

" Liam Sallinger " Lâcha-t-il dans un souffle, rajoutant son nom de famille, qu'il n'avait pas encore été en mesure de glisser.
Il la vit sortir une cigarette, mais ne semblait pas avoir de feu, il finit par s'asseoir, il prenait sur lui pour supporter cette migraine, qui bien que lancinante, commençait à être supportable, même si il sentait la déception de la jeune femme s'échappait par tous les pores de sa peau. Il fouilla dans sa pocha, et sortit un briquet, qu'il lui tendit dans un silence quasi religieux. Il ne parlait pas beaucoup, mais bizarrement, il se sentait contrarié de ne pas pouvoir l'aider plus que cela. Il sentait le besoin de l'aider, mais ne comprenait pas vraiment pourquoi il éprouvait ce genre de ressentiment.

" Je suis désolé, j'aurais aimé vous aidé à retrouver ce type, cet Asal..."
Il s'interrompit brutalement, et fronça les sourcils dans un signe de réflexion, le type qu'elle cherchait, dont il avait entendu le nom, sans vraiment savoir comment, mais dont il n'avait pas envie de débattre à l'instant, ce type dont le nom l'avait interpellé, s'appelait Asaliah. Un vague pressentiment l'envahit, encore une fois inexplicable, mais il savait qu'une chose étrange, en entrainant une autre, il était probablement en plein délire comme lorsqu'il gribouillait des dessins sans sens, et ces écritures étranges sur les murs de son appartement. Il laissa échappé un petit rire fêlé, ou se lisait la lassitude, et une certaine pointe de tristesse.

" Je deviens réellement barge." constata-t-il à voix haute, sans prêté attention à la jeune femme qui se tenait à ses côtés, comme ci, il était seul, il paraissait légèrement dingue, mais ce qu'il venait de découvrir, en répétant le nom de ce type, juste après s'être présenté à la jeune femme, le faisait penser que son esprit malade avait formenté toute cette conversation, plus vraiment de doute possible.

" Voilà, que je me mets à halluciner une conversation avec une jolie fille. Une fille qui cherche après un certain Asaliah...Asaliah" répéta-t-il sur un petit ton amer " Logique, au final ... L'esprit à une façon bien déconcertante de se jouer de nous." Il se tourna vers ce qu'il croyait être une hallucination, et se demandait bien pourquoi ces migraines semblaient aussi intenses alors qu'après tout, elle n'était que le fruit de son imagination, et que cela signifiait qu'il n'avait qu'une simple conversation avec lui même. Voilà, pourquoi il se sentait tant connecté à elle, alors qu'il ne la connaissait pas, tout s'éclairer finalement dans son esprit à la déroute. Il prit le parti d'en rire, et de lui faire face, jusqu'à ce qu'elle disparaisse d'elle même, maintenant qu'il avait conscience de la situation.

" Après tout, rien de plus normal, j'hallucine des choses bizarres, comme entendre des voix dans ma tête, des pensées de gens ... Je savais que c'était barge, mais là ..." dit il saisi de nouveau d'un petit rire, légèrement hystérique. Il se sentait totalement abattu, et avec un sourire fêlé, il expliqua la raison de sa découverte à son hallucination. " Je m'appelle Liam Asher Sallinger..." dit il avant de préciser " Liam A. Sallinger... Ce qui veut dire que si on prends les premières syllabes de chaque mots ... ça donne un truc dans le genre de prénom dont votre tête est rempli ... Je suis dingue." dit il, un peu ébahi de pouvoir faire cette simple constatation de lui même, il finit par se relever, pourquoi entretenir une conversation avec une femme imaginaire, autant resté chez lui, il commençait vraiment à être un danger ambulant avec ses délires de cinglés.

_________________
There's something inside me
that pulls beneath the surface
Consuming/confusing
This lack of self-control
I fear is never ending
Controlling/I can't seem

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://awakening-sanctuary.forumactif.org
Dakota S. Parker

avatar

1. Messages : 88
2. Date d'inscription : 12/04/2009
4. Humeur : Confused

|| Your hidden side ||
1. Race: Bright Being
2. Pouvoirs: Elle a juste la faculté de se souvenir de ses vies antérieures...
3. Relationships:

MessageSujet: Re: Another Hole in the Head { Dakota }   Mar 28 Avr - 23:30

    « Enchantée ! » lui répondit-elle lorsqu’il se présenta complètement.
    L’homme tendit son bras, un briquet en main, et poussa sur le loquet pour faire sortir la flamme. Cette dernière illumina le visage de cet inconnu qui reflétait bien la fatigue mais surtout le désespoir. Ne voulant pas s’attarder dans son regard, elle tendit sa cigarette sur la flamme et en tira une longue bouffée pour l’allumer. La flamme s’arrêta de bruler aussitôt. Dakota fit un signe de la tête en guise de remerciement. Puis un silence quelque peu gênant pour elle c’était installé entre nos deux protagonistes. Le regard droit devant elle, elle ne savait quel comportement adopté face à lui, à cette situation. Pour la première fois depuis très longtemps elle n’était plus sûre d’elle. Ce qu’elle n’appréciait pas d’ailleurs. Il la perturbait, ses propos et son attitude la perturbait mais la cause en restait encore inconnue.

    Il reprit la parole mais n’alla pas jusqu’au bout. Liam s’arrêta en plein milieu du nom d’Asaliah ce qui intrigua la jeune femme. Pensant qu’il allait avoir une révélation, qui serait sortit d’on ne sait où, la déception se marqua sur son visage lorsqu’il lui annonça qu’il était certainement barge, en utilisant ses propres mots. Il avait eu un rire qui n’était pas de joie mais plutôt de lassitude. Comme s’il avait m’habitude qu’on le prenne pour un fou. Cela leur un point commun au deux. Mais Dakota n’aimait pas entendre ce mot. Elle l’avait tellement entendu dans sa jeunesse, un peu avant qu’elle ne soit envoyée dans cet asile. Le souvenir de ce temps reste et restera à jamais gravé dans sa mémoire et elle en souffre à chaque fois qu’elle y repense. Elle qui n’avait eu aucun soutient de ses proches et surtout de sa famille. Elle avait banni le mot « fou » et tous ses synonymes de son vocabulaire et le réentendre une fois de plus la fit grincer des dents.

    Elle redéposa son regard rempli de curiosité sur le jeune homme qui ne croyait en rien de ce qui venait de se passer. Toute cette souffrance qu’il avait éprouvé lorsque Dakota s’était remémoré le pire moment de ses quatre vies. Pourquoi voulait-il croire qu’il était fou alors que les faits étaient bel et bien là ? La jeune femme a toujours eu ses souvenirs en tête mais ce n’était pas pour autant qu’elle s’était crue bonne à être envoyé à l’asile. Même après son séjour là bas, elle ne s’était jamais convaincu que tous ses souvenirs n’étaient que le fruit de son imagination. Elle aurait bien eu envie de lui dire que tout était réel mais comment ? Cet homme ne l’aurait jamais écouté, surtout qu’il la croyait fictive…


    Dakota restait là, assise, le regard bloqué sur son visage, à l’écouter déblatérer sur l’esprit et les hallucinations.
    * Mais quel crétin ! * pensa-t-elle. Elle secoua la tête, ce qu’il ne remarquerait sûrement pas, lorsqu’il se tourna dans sa direction et lui fit par d’une remarque pour le moins étrange.
    « Liam A. Sallinger… A…Sal…Liam …, Asaliah… » Répéta-t-elle à tu tête dans une voix très basse. Comme si elle tentait de trouvé le lien de tout çà, en vain. Cà ne pouvait être que le fruit du hasard, sinon quoi d’autre. Alors qu’une idée lui traversa légèrement l’esprit…
    * Bien sûr que non ce ne peut pas être lui, il est bien trop instable, il ne sait même pas qui il est. Asaliah était bien mieux, humble, respectueux, sociable, et attentionné… allez arrête de délirer Dakota, ça ne sert à rien…*

    C’est alors qu’elle se retourna vers lui, plongeant son regard dans le sien et tentant d’apercevoir une once de divinité dans celui-ci. Mais rien. Une fois encore, son espoir de le retrouver l’avait emporté sur sa raison de croire que s’il voulait être retrouvé, il se manifesterait. Perdant peu à peu espoir, elle continuait de le regarder alors que d’un coup, elle lui pinça la peau du bras aussi fort qu’elle le pouvait. Il avait eu mal c’est certain mais ensuite, en voyant la tête qu’il faisait, elle éclata de rire.
    « Vous voyez ! Vous n’halluciné pas, sinon vous n’auriez rien sentit, exactement comme tout à l’heure… »
    Bien sûr, elle faisait référence à l’horrible douleur qui lui avait traversé la pensée quelques minutes avant.

    « Ecoutez, je suis bien réelle, je m’appelle Dakota et j’habite bien le même immeuble que vous si je ne me trompe pas. Et je ne sais pas si vous êtes dingue, bien que je déteste ce mot et bien que ce ne sont pas mes affaires, mais Asaliah est bien réel, du moins il l’a été pour moi, et ce n’est en aucun cas un tour de votre subconscient ou de je ne sais quel autre partie de votre cerveau ! »
    Bizarrement, elle était montée sur ses grands chevaux. Elle venait de passer d’un état à un autre en moins de quelques secondes ce qui pouvait perturber n’importe quelle personne. Mais elle était comme çà. Elle détestait que l’on mette sa parole en doute, bien qu’elle mit quelques temps à le comprendre.
    C’est alors qu’elle se leva, s’épousseta un coup pour enlever les brindilles qui collait à ses vêtements et baissa le regard sur le jeune homme encore à terre.


    « Croyez ce que vous voulez, mais vous n’êtes pas dérangé, et je pense que nous serons amenés à nous revoir, si Dieu le veut… » Elle ne croyait pas en Dieu, mais cette expression lui était sortit sans même qu’elle ne le décide, ce qui l’étonna par la même occasion…

_________________

Lost and insecure, You found me, you found me
Lying on the floor, Surrounded, surrounded
Why’d you have to wait? Where were you? Where were you?
Just a little late,You found me, you found me...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vogue.e-monsite.com
Liam A. Sallinger
Admin
avatar

1. Messages : 277
2. Date d'inscription : 29/03/2009
4. Humeur : Douloureuse
5. Vrai Nom : Asaliah
6. Song : Crawling - Linkin Park

|| Your hidden side ||
1. Race: Ange déchu
2. Pouvoirs: Télépathie (lire dans l'esprit des gens et influencer leurs pensées)/ Empathie (ressentir et influencer sur les émotions des gens)
3. Relationships:

MessageSujet: Re: Another Hole in the Head { Dakota }   Mar 5 Mai - 16:32

[Encore désolé pour l'attente xD ]

Liam était enfermé dans sa bulle de complète déraison, et ne prenait plus garde à ce qu'il pensait être une hallucination quand cette dernière lui montra qu'elle n'était en aucun cas imaginaire, en lui pinçant la peau du bras de manière assez forte, ce qui le sortit immédiatement de ses pensées, et lui fit faire un visage à l'expression grossière entre la surprise et la douleur, il regarda alors son bras avec un certain intérêt, elle venait de lui prouver qu'elle était bel et bien réel, et tout cela l'intriguait au plus au point, car tout ceci semblait, non était terriblement bizarre dans le genre qui laisser perplexe notre jeune homme, et surtout que cela renforçait sa certitude que tout ce qu'il pouvait ressentir n'avait en rien a voir avec une quelque conque folie. Il la fixa de nouveau, en silence, écoutant ses paroles, ressentant sa colère, il aurait aimé pouvoir l'apaiser, comme ci cela pouvait être en son pouvoir mais rien ne vient.

" Je suis désolé " fut les seuls mots qui sortirent de sa bouche à cet instant précis, incapable de se justifier sur son comportement, en même temps tout cela n'avait aucun sens pour lui, mais il sentait pourtant que tout cela était crucial. Et il ne pouvait pas vraiment expliquer ce qu'il ressentait, c'était impossible, car il ne pouvait et ne parvenait pas à se l'expliquer lui même.

Il la regarda se lever, fut tenté de la retenir quelques minutes, mais y renonça pour lui dire quoi, lui demander quoi, il ne savait pas vraiment, mais il savait que le destin ou le hasard avait fait que leurs chemins se croisent pour une simple et bonne raison, il ferma les yeux, avant de les réouvrir pour les poser sur elle, alors qu'elle prenait congé.
Étrangement, il espérait pouvoir la revoir tôt ou tard, et continuer cette conversation étrange, mais en même temps, son cerveau avait supporté le maximum qu'il puisse pour ce soir, et prendre congé, ou la laisser prendre congé n'était pas une mauvaise idée en soit.

" Dieu, j'en doutes mais si on habite le même immeuble, y a des chances."
Liam n'avait jamais été du genre à croire en Dieu, parce qu'il y avait des choses beaucoup trop incompréhensibles pour lui sur cette planète, mais il n'en demeurait pas moins que bizarrement tout cela lui semblait lié à quelque chose de plus profond qu'il n'aurait su expliquer.

Il la vit s'éloigner et suivit sa fine silhouette élancé et sportive du regard jusqu'à ce qu'elle disparaisses de sa vue, et se laissa tomber de nouveau dans l'herbe, le silence et le calme s'emparant de nouveau de lui, au point qu'il finit par retrouver un semblant de sommeil qui si il s'était voulu réparateur fut interrompu par une image qui revint avec violence à son esprit, lui arrachant un petit cri de douleur, qu'il tenta de réprimer du mieux qu'il pouvait.

Il avait revu la fille, allongé par terre, baignant dans son propre sang, et ce type, prêt d'elle, rempli de rage et de haine, et qui semblait le fixait dans cette vision à tel point qu'il s'était senti transpercé de toute part, il poussa un petit soupir, et se décida à rentrer chez lui, encore hanté par tout ce qui venait de se passer et vraiment déboussolé.

TERMINE

_________________
There's something inside me
that pulls beneath the surface
Consuming/confusing
This lack of self-control
I fear is never ending
Controlling/I can't seem

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://awakening-sanctuary.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Another Hole in the Head { Dakota }   

Revenir en haut Aller en bas
 
Another Hole in the Head { Dakota }
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DART to Haiti - Words of Thanks to Canadian Head of State
» Black Hole RPG
» Black Hole, mais d'où vient-il? [Shikaku]
» Buy you gotta keep your head up { Adam Carter
» Dakota Evans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Awakening Sanctuary :: ¥ Out of Walls ¥ :: † Lehigh Valley Park †-
Sauter vers: